Anne la prof Danse Divatte

Bercée par la danse depuis son enfance, elle a pratiqué la danse classique et modern jazz. Intéressée par la diversité culturelle à travers la musique et la danse, elle participe ensuite à de nombreux cours et stages de danses 

africaines, 

salsa et rock…

Anne suit un cycle pédagogique à «l’Institut de Formation en Danses de Société» à Toulouse, (méthode Christian Dubar, la seule ayant reçue l'agrément du ministère de la culture en 2003) et commence à enseigner les danses de couples en 2003. Chaque année, elle se perfectionne par de nouveaux stages.
Son objectif est d’adapter sa pédagogie en fonction des aptitudes de chacun.

 

 

 

 

 

 

Bonjour Anne, tu es  professeur à Danse Divatte depuis la création de l’association en 2005.

Comment t’es venu le gout à la danse ?

J’ai été bercée dedans  dès ma plus tendre enfance : ma maman m’a appris à marcher en dansant. J’ai pratiqué la danse classique, traditionnelle, modern jazz, africaine. Par la suite ma mère a enseigné les danses de couples dans une association nantaise et m’a donné l’envie de pratiquer et de transmettre !

Quelle formation as-tu suivie ?

J’ai eu la chance de suivre   un cycle pédagogique passionnant à «l’Institut de Formation en Danses de Société» à Toulouse, avec Christian Dubar, excellent pédagogue pour nous transmettre l’art d’enseigner la danse de société.

Qu’est-ce qui te semble important dans l’enseignement de la danse?

Ce qui m’importe le plus, c’est de passer le message que la danse ça se vit de l’intérieur, on danse pour le plaisir pour soi et avec  son partenaire. Voir de beaux danseurs c’est agréable mais cela demande beaucoup de pratique et d’exigence ! Il faut rester vigilant au fait que les adhérents viennent danser en loisir, j’essaie donc que la danse reste accessible à tous, à mon avis  la technique est un support à utiliser parcimonieusement ! Je respecte l’individualité des danseurs et  leur style personnel : nous avons chacun notre façon de danser, de s’exprimer. A mes yeux , l’essentiel est la communication dans le couple, l’écoute musicale et le choix de figures accessibles.

J’enseigne les danses de couple en primant la satisfaction de danser à deux, vivre une connexion pour un guidage plaisant. Les couples découvrent une nouvelle manière de communiquer, ça met un certain temps mais le résultat est souvent très apprécié !

Quatre  niveaux de cours  permettent à chacun d’évoluer à son rythme : il suffit  que la cavalière soit patiente et qu’elle se laisse mener pour permettre à son partenaire d’intégrer le guidage !

Quelles danses enseignes-tu ?

Je commence par la danse la plus simple : le paso. Son pas de base simple permet d’aborder la connexion dans le couple et  d’apprendre à faire des passes rapidement avec les bras.

J’aime les danses distractives : le chachacha, merengué ; dynamiques : le rock ; latinos :  la  salsa ;  enlevées comme le quickstep. J’enseigne aussi les danses plus sensuelles comme la bachata, subtiles comme le tango.

As-tu une danse préférée ?

Oui  la valse que j’ai apprise toute petite dans les bras de ma maman. C’est aussi grâce à cette danse que j’ai  rencontré  mon mari !

Que proposes-tu en danses individuelles ?

Les danses en ligne sont un moyen de danser sans partenaire, elles sont aussi un bon tremplin pour apprendre à danser : on y découvre la plupart des pas des danses de couple : salsa, chachacha, rock, tango, paso, bachata, charleston…Lors des soirées, les adhérents peuvent ainsi danser sur toutes les danses de couple !

Les danses en ligne sont très variées et le choix des musiques est actualisé en fonction des nouveautés, toujours cet intérêt axé sur la qualité des musiques. Certaines danses festives sont proposées pour favoriser la convivialité qui, je pense, est essentielle  dans un groupe !

En effet nous apprécions beaucoup les musiques que tu nous proposes !

Veux-tu rajouter un dernier mot  avant de te remercier pour cet entretien ?

Eh oui, le choix des musiques me parait primordial pour prendre du plaisir à danser, se laisser porter par celle-ci. Je passe beaucoup de temps à trouver de nouvelles musiques récentes et entrainantes. 

Pour moi la danse est un moyen pour vivre la musique, avec son corps et communiquer avec les autres ! Elle permet  un lâcher prise, du bonheur instantané, des échanges  et de l’exercice physique en douceur.

A vous de le vivre maintenant J